• - 20 conseils essentiels pour une forme physique et mentale

     

    Conseils issus du magasine Santé Douce - spécial stress, trimestriel n°4 (septembre, octobre, novembre 2016)

     

    Comme pour l'article au sujet des conseils anti-stress et anxiété, j'ai fait un peu de tris dans les conseils qui à la base, étaient au nombre de trente.

     

    L'énergie vitale humaine porte plusieurs noms en fonction des cultures. En Inde, on l'appelle "prana", au Japon "Ki", en Chine "chi" et en occident "bio-énergie". Cette énergie vitale est la source de vie qui vous permet de garder un bon tonus mental et physique quelles que soient la saison et les circonstances. Voici 30 conseils essentiels d'experts santé, à suivre pour un métabolisme en pleine forme tout au long de l'hiver.

     

    Le corps et l'esprit ne font qu'un. Si l'un est en souffrance, l'autre ne peut pas aller bien. C'est pourquoi, dans nos existences surmenées où tout va trop vite, il est essentiel de comprendre comment notre être fonctionne pour lui donner tous les moyens possibles de se recharger en bonne énergie, tant sur le plan physique que sur le plan mental.

     

    Votre tonus intellectuel.

    Lorsque vous vous livrez à une activité, qu'elle soit physique ou intellectuelle, celle-ci requiert un effort plus ou moins intense de la part de votre organisme qui entraîne de la fatigue. Il existe des méthodes pour contrer cet effet et booster votre tonus.

    La fatigue peut se définir comme une sensation d'affaiblissement physique mais aussi psychique. Elle est le signe que l'organisme n'arrive plus à faire face. Il existe différentes formes de fatigue, dont la fatigue intellectuelle et la fatigue mentale ou psychique.

    La fatigue intellectuelle se manifeste lorsque le cerveau n'a plus l'énergie suffisante pour produire un effort. Dans une telle situation, la capacité de concentration et de mémorisation s'atténue, voire disparaît. Ce véritable "black out" peut par exemple toucher particulièrement les étudiants en période de révisions. Cette fatigue intellectuelle s'accompagne de sensations désagréables qui cèdent avec le repos. La fatigue intellectuelle se traduit classiquement par des troubles de l'appétit et du sommeil, des trous de mémoire... 

    Les troubles de la fatigue nerveuse ou psychique sont extrêmement nombreuses et souvent difficiles à mettre en évidence. Elle est souvent la conséquence de circonstance socio-environnementales éprouvantes (vie familiale, travail, surmenage intellectuel et physique, stress...). En effet, la vie trépidante, frénétique, traumatisante, joue un rôme important dans la fatigue nerveuse. Cette fatigue associe un manque de forme physique et intellectuelle. Le repos est inefficace, parfois même il aggrave la sensation de fatigue. Les coups de pompe sont intenses et fréquents. Aux troubles psychologiques comme la tristesse ou la morosité, s'ajoutent des symptômes physiques : douleurs en tous genres, troubles digestifs, perturbations de l'appétit pour n'en citer que quelques-uns.

     

    Retrouver, conserver et doper son tonus intellectuel.

    Selon les neuroscientifiques, il existe de nombreuses pistes pour stimuler son tonus intellectuel. Et ce qui est important à retenir, c'est qu'il faut toutes les combiner entre elles pour avoir un véritable résultat. Il ne s'agit donc pas de choisir la piste qui nous convient le mieux, mais de toutes les mettre en place en même temps, car elles vont chacune travailler différemment sur nos neurones et notre tonicité cérébrale.

     

    1 - Ce qui est bon pour le coeur est bon pour le cerveau.

    L'exercice physique vaut mieux que n'importe quelle autre stratégie pour garder la matière grise à sa meilleure forme. Le docteur Rockwood recommande de faire de l'exercice aérobie au moins cinq fois par semaine, à raison de 30 minutes à chaque fois. "Vous devriez souffler et haleter, ajoute-t-il, pour élever votre rythme cardiaque." Bref, non seulement c'est essentiel de faire du sport, mais c'est également nécessaire de transpirer. Par ailleurs, un exercice de musculation ajouté à votre routine permettra à votre capacité de réflexion de se surpasser. Il est conseillé de faire travailler en alternance les bras et les jambes. L'exercice physique stimule toute la circulation sanguine, oxygène le cerveau et permet de libérer ses tensions et de fabriquer les hormones du bonheur et du bien-être : ce sont les endorphines.

     

    2- Avoir une activité intellectuelle quotidienne et variée.

    Quelle qu'elle soit à vrai dire, en fonction de ses capacité et des goûts (travailler, lire, écrire, créer, aller au cinéma, peindre, jouer...). Continuer à converser avec d'autres, se tenir informé font aussi partie des "traitement" anti-âge de nos neurones. Les résultats de la Recherche montrent également que plus vous passez de temps aux études, plus vous pourrez tenir la démence à l'écart. Le docteur Rockwood explique que "les études formelles pourraient bien établir la base d'un cerveau performant pour toute la vie, ou encore, il se pourrait que les gens instruits recherchent naturellement la nouveauté ou des stimuli intellectuels." En définitive, l'apprentissage est la fonction première du cerveau et plus vous apprenez, plus il en tire avantage.

     

    3 - Privilégier l'optimisme.

    Il a été prouvé que la baisse de forme comme le vieillissement sont intimement liés à l'attitude de la personne : être optimiste, sourire, rire, rencontrer des gens, bref rester actif est la meilleure médication préventive. Il faut donc POSITIVER pour rester en forme. Car les pensées positives apportent du bien-être à l'inverse des pensées négatives qui vous font couler vers le fond. Choisissez de vous entourer de personnes gaies, souriantes et bienveillantes. Fuyez les personnalités toxiques.

     

    4 - Tendre vers la nouveauté.

    Apprendre quelque chose de nouveau, comme un instrument de musique ou une langue, en particulier après 25 ans, est un bon moyen de garder la matière grise alerte. Et plus éprouvez de difficulté, plus le jeu en vaut la chandelle. "Cela signifie que le cerveau trouve l'effort pénible", explique le docteur Rockwood. Avant d'intégrer un apprentissage, votre cerveau travaille à établir toutes sortes de connections nouvelles et importantes. Lorsque vous maîtrisez la nouvelle habileté, il est temps de passer à une autre nouveauté. Idem pour les échanges humains : rencontrer de nouvelles personnes est extrêmement stimulant pour le mental.

     

    5 - Oxygéner son cerveau et le mettre eu repos.

    Votre cerveau sera plus rapide, plus dynamique, plus tonique s'il bénéficie d'une bonne oxygénation. Pour cela, pendant 5 minutes, respirer profondément en prenant une inspiration de 5 secondes et une expiration de 5 secondes. La respiration est essentielle comme la méditation et le yoga. Par ailleurs, un sommeil de qualité vous garantira une vivacité d'esprit et vous évitera des pertes de mémoire. Arrêtez le travail de révision ou un dossier pour le lendemain 1/2 heure au moins avant le coucher afin de relâcher votre esprit et bien vous détendre pour préparer une bonne nuit. Un coucher et un réveil à heures régulières permettront une bonne récupération et un sommeil de qualité.

     

    6 - Nourrir ses neurones par l'alimentation.

    Pour nourrir ses neurones, votre cerveau raffole de corps gras mais pas n'importe lesquels, les Oméga 3 naturellement présents dans les poissons gras (saumon, maquereaux, sardines, anchois, thon), les noix et concentrés en grand nombre dans l'huile de lin. Enfin, pour conserver un bon tonus intellectuel, une nourriture riche en fer qui permet le transport de l'oxygène jusqu'au cerveau (jaune d'oeuf, lentilles, quinoa, mollusques...), et en phosphore (poisson) vous sera bénéfique. Les vitamines du groupe B (principalement les vitamines B1, B6, B9 et B12) sont idéales dans le processus de la mémoire, car elles permettent la fabrication de l'acétylcholine nécessaire pour maintenir de bonnes facultés d'apprentissage.

     

    7 - Maintenir un bon équilibre nerveux.

    Le magnésium d'origine naturelle, magnésium marin, s'assimile parfaitement bien par l'organisme contrairement aux magnésiums de synthèse qui occasionnent dans la majorité des cas des désordres digestifs. Associé à de la vitamine B6, le magnésium marin B6 est un rééquilibrant du système nerveux. Il permet de détendre tout l'organisme et de relâcher l'ensemble des muscles du corps. A recommander pour les étudiants, adolescents et enfants angoissés et stressés à l'approche des examens. Le plasma marin isotonique PMI issu de l'eau de mer micro filtrée est un concentré de minéraux et oligo-éléments nutriments essentiels de nos cellules. Il permet une excellente revitalisation pour retrouver énergie et vitalité. Une cure d'attaque pour faire le plein d'énergie en période intensive de travail ou de révision des cours est salutaire. 

     

    8 - Penser à l'homéopathie.

    L'homéopathie est à la fois idéale pour booster sa mémoire, redonner un coup de fouet mental et vaincre fatigue et stress. Voici plusieurs granules à privilégier.

    > Phosphoricum acidum 7 à 9 H

    Ce remède st classiquement utilisé chez des sujets jeunes, à tendance dépressive, qui, suite à des efforts intellectuels intenses, ressentent une fatigue cérébrale, voire physique, un découragement, une tendance à l'isolement. Il pourra être très bénéfique pour stimuler la mémorisation,  condition de l'utiliser en moyenne dilution, soit 7 à 9 H deux prises par jour.

    > Kalium phosphoricum 7 à 9 H

    Il traite lui aussi les états faisant suite à un surmenage cérébral dû par exemple à des programmes d'études surchargés. Les symptômes sont : un sentiment d'incapacité cérébrale, des difficultés de compréhension, des baisses de mémoire, des oublis de mots ou de lettres. A utiliser chez un sujet ayant une importante charge de travail intellectuelle : 7 à 9 H, deux prises par jour.

    > Calcarea phosphorica 15 H

    A utiliser quand on voit ses capacités intellectuelles (attention, mémorisation...) faiblir en fin de trimestre ou au changement de saison. Prévoir une dose par mois tout au long de l'année.

    > Zincum metal 7 à 9 H

    A prendre si on constate une fatigue psychique et nerveuse, avec épuisement et abattement. Le sujet est lent, obnubilé, mais présente une agitation physique prédominant au niveau des pieds. Les troubles du sommeil sont fréquents, toujours accompagnés de cette agitation des pieds. Ce remède pourra être bénéfique en 7 H deux prises par jour.

    > Anacardium orientale 9 H

    Il convient à un sujet qui, suite à un effort intellectuel, se plaint de céphalées, de fatigue intellectuelle, se montre agressif envers son entourage, et décompense en mangeant. Deux prises par jour en 9 H.

    > Gelsemium 9 H

    Ce remède est souverain dans les états de stress apparentés au trac. Il conviendra tout particulièrement aux veilles d'épreuves orales, de prises de parole en public ou de compétitions sportives. Une prise la veille, ou plusieurs jours avant au coucher si l'état anxieux est manifesté, et une prise le matin de l'épreuve.

     

    9 -  Ralentir et apprendre à dire non.

    Ne pas se fixer d'objectifs impossibles à atteindre, apprendre à ralentir, à prendre le temps de vivre et d'apprécier (les gens qu'on voit, ce qu'on mange, ce qu'on fait, ce qu'on écoute...) est essentiel pour maintenir un état psychologique au top. Il faut également apprendre à dire non à tout ce qui nous fait du mal ou du tort. Cela peut paraître simple à première vue, mais c'est extrêmement compliqué. Ne pas mettre la barre trop haute, être indulgent envers soi-même, relativiser, accepter ses imperfections sont autant de pistes pour se maintenir en pleine forme.

     

    10 -  S'entourer d'amour.

    Aimer et être aimé, quoi de meilleur dans la vie ! Mais pour aimer les autres comme ils le méritent, il faut déjà apprendre à s'aimer soi-même. Comment être bienveillant avec autrui si on s'auto-flagelle en permanence ? Alors, pour être et rester en pleine tout au long de sa vie, il faut donner beaucoup d'amour et en recevoir tout autant, à commencer de soi-même. L'amour est une bulle de protection qui peut faire des miracles en termes de prévention santé et même parfois comme remède. En plus, ici, pas question de modération, vous pouvez en user et en abuser !

     

    11 - Dormir suffisamment.

    Un bon sommeil est la condition sine qua non à une bonne santé. Selon les personnes, une moyenne de 6 à 8 heures par jour est essentielle pour recharger ses batteries et refaire le plein d'énergie vitale. Pour y arriver, il faut un bon lit et un oreiller qui vous correspondent, une pièce à 19°C, sans lumière, du calme avant de se coucher et surtout de la régularité. Que vous soyez couche-tôt ou couche-tard peu importe, ce qui est important c'est de veiller à s'endormir et à se lever à peu près aux mêmes heures tous les jours, en respectant les besoins de sommeil de son horloge biologique. Evitez à tout prix les somnifères et si besoin, demandez à votre médecin traitant de les remplacer par des solutions naturelles à base de plantes comme Euphytose ou Mildac (à la base de Millepertuis).

     

    12 - Choisir une activité physique "plaisir"... et s'y tenir !

    C'est la 2° règle essentielle d'un physique au top. Mais pour y arriver, surtout quand on n'est pas sportif, il faut absolument choisir une activité où l'on se fait plaisir. Marcher 30 minutes rapidement plusieurs fois par semaine est excellent et suffisant. Mais d'autres activités concentrées sur l'énergie vitale sont fabuleuses pour la santé. Il s'agit du Pilates, du yoga, du Qi-Gong, du Taï-Chi, de l'aquagym et de la natation. Tous ces sports sont à la fois excellents pour renforcer votre tonus musculaire profond et brûler des calories sans en avoir l'air, tout en privilégiant la respiration, les étirements, la relaxation et le travail sur les méridiens. Si vous souhaitez la compléter par une activité plus "cardio", ce sera parfait.

     

    13 - Manger avec modération.

    La règle n°1 pour avoir une alimentation équilibrée et rester mince et en bonne santé, c'est de ne pas consommer plus de calories que l'on en dépense chaque jour. Pour cela, il faut privilégier 3 repas par jour, en consommant plus de calories au petit déjeuner et déjeuner. Il faut également respecter les principes de la diète méditerranéenne avec des protéines (poissons, fruits de mer, oeufs, peu de viandes et si possible, blanches), beaucoup de légumes, des fruits, des céréales et le moins de graisses et de sucres possibles. Retenez aussi de toujours manger des choses agréables à l'oeil et qui vous font plaisir, de prendre le temps de bien mâcher et de toujours sortir de table avec l'impression d'avoir encore un tout petit peu faim. Privilégiez les cuissons vapeur, grillées et à l'eau et variez les huiles en évitant de les faire cuire (l'huile d'olive est recommandée).

     

    14 - Boire en quantité suffisante.

    Boire quand on a soif est déjà trop tard ! Il faut donc veiller dès le matin à boire de l'eau, du thé, des tisanes sans sucres et de continuer régulièrement tout au long de la journée pour arriver à environ 1,5 litre d'eau par jour. L'eau est la base de notre énergie vitale. Elle contribue à hydrater notre corps et nos neurones.

     

    15 - Recette de grand-mère : le citron à jeun !

    Voici une astuce "forme" qui devrait vous éviter de nombreux petits maux grippaux et gastriques de l'hiver. Il suffit de prendre chaque matin à jeun, avant votre petit déjeuner, le jus d'un demi-citron jaune bio dans un verre d'eau tiède ou chaude (sans sucre). Plein de vitamines, excellent pour le transit et pour favoriser l'élimination, il vous donnera la pêche chaque jour !

     

    16 - Bannir tout ce qui est mauvais.

    Plus facile à dire qu'à faire, mais c'est pourtant essentiel pour notre tonus. On sait tous qu'il faut bannir le tabac, l'alcool et les drogues, qu'il faut absolument réduire nos doses de café même de thé (seulement si on en abuse), mais savez-vous que pour être au maximum de votre forme, il faut aussi réduire le mauvais gras et les sucres rapides et supprimer au maximum de votre alimentation le gluten et tous les produits à base de lait de vache (à remplacer par de la brebis ou du chèvre).

     

    17 - Adopter les compléments alimentaires.

    L'homme a longtemps rejeté l'aide de la nature au profit de thérapies de plus en plus sophistiquées. Aujourd'hui, il se détourne progressivement des médicaments aux effets secondaires souvent graves et redécouvre l'utilité des compléments alimentaires (produits naturels, d'origine végétale ou minérale, sous forme de gélule, poudre, jus, etc.) et des aliments compléments (levure, spiruline, germe de blé, sélénium, magnésium, vitamine C, etc.). Sauf très rares contre-indications, ces produits nous aident non seulement à combler les carences d'une nourriture trop raffinée, dévitalisée et mal équilibrée, mais aussi à tempérer notre système nerveux dangereusement surmené.

     

    18 -  Faire des micro-siestes.

    Chaque jour, par exemple après le déjeuner, accordez-vous 10 ou 15 minutes pour refaire le plein d'énergie pendant une micro-sieste à faire les yeux fermés et au calme. Débranchez le téléphone et si possible, allongez-vous.

     

    19 - Méditer chaque jour.

    Pas facile d'apprendre la méditation en plein conscience. Pourtant, ses effets sur la forme physique et mentale sont désormais largement prouvés. Il suffit pour cela de s'accorder 10 minutes, matin et soir (au lever et au coucher) pour essayer d'être totalement présent à soi-même, en prenant conscience de sa respiration, en laissant aller et venir ses pensées sans les retenir. Les résultats sont garantis et plus vous pratiquer, plus vous serez efficace et moins vous pourrez vous en passer.

     

    20 - Pratiquer une mono-diète hebdomadaire.

    Autre technique idéale pour détoxifier son organisme, c'est de pratiquer un jour par semaine (ou au minimum un jour par mois) une mono-diète à base de soupe de légumes par exemple, pour permettre à son corps de lâcher ses toxines, ses excédents et de repartir du bon pied. Il suffit pour cela de boire beaucoup d'eau en complément et d'en profiter pour se reposer au maximum ce jour-là.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :